Dans le monde du camping et de la randonnée, le réchaud est un allié précieux. C’est un équipement qui permet de réchauffer vos repas, de bouillir de l’eau ou simplement de vous réchauffer lors des soirées fraîches. Parmi les différents types de réchauds, celui à alcool a l’avantage d’être à la fois léger, compact et facile à utiliser. De plus, vous pouvez le fabriquer vous-même avec une simple canette, ce qui en fait un choix économique. Mais attention, la réalisation de cet équipement nécessite de la minutie et de la prudence. Dans cet article, nous vous guidons pas à pas dans la fabrication de votre propre brûleur à alcool. C’est parti !

Choix du combustible

Avant de commencer la fabrication de votre réchaud à alcool, il est essentiel de choisir correctement votre combustible. C’est lui qui va alimenter la flamme et lui permettre de brûler. Ainsi, il faut faire preuve de discernement lors de l’achat de ce dernier.

Lire également : Est-il possible de réaliser un camping thématique sur la Route des vins en Alsace?

L’alcool à brûler est le plus couramment utilisé pour ce type de brûleur. Il est facile à trouver, son prix est abordable et il présente l’avantage de brûler sans dégager de fumée. Cependant, il faut être vigilant car il produit une flamme bleue presque invisible en plein jour. Autre option, l’alcool à 90°, plus cher, mais qui offre une flamme plus visible et un temps de combustion plus long.

Matériel nécessaire

Pour la réalisation de votre brûleur à alcool DIY, le matériel nécessaire est relativement simple et se trouve facilement. Vous aurez besoin de deux canettes en aluminium, d’un couteau ou d’une paire de ciseaux, d’une perforatrice, d’un mètre ruban et d’un feutre.

A lire en complément : Quels sont les meilleurs spots de camping pour une immersion en forêt de Brocéliande?

Pourquoi des canettes en aluminium ? Parce qu’elles sont légères, résistantes à la chaleur et faciles à travailler. De plus, leur forme cylindrique est idéale pour créer un réchaud à alcool. Il est important de choisir des canettes de la même taille pour faciliter l’assemblage.

Fabrication du brûleur

Dans cette section, nous allons détailler les différentes étapes de la fabrication du brûleur à alcool. Prenez votre temps et travaillez avec soin pour éviter tout risque de blessure.

Tout d’abord, mesurez et marquez à 3 cm du bas sur chaque canette. C’est à ce niveau que vous allez découper vos canettes en deux. Utilisez un couteau ou une paire de ciseaux pour effectuer cette opération. Ensuite, faites un trou au centre de l’une des parties supérieures avec la perforatrice. Il servira à remplir le brûleur avec l’alcool.

Enfin, il ne reste plus qu’à assembler les deux parties. Insérez la partie inférieure de la première canette dans la partie inférieure de la seconde canette. C’est là que la flamme sortira.

Utilisation du brûleur à alcool

Maintenant que votre brûleur à alcool est prêt, il est temps de l’utiliser. Pour cela, versez de l’alcool à brûler dans le trou réalisé précédemment jusqu’à ce que le brûleur soit rempli. Attention, ne dépassez pas le niveau de l’alcool, sinon il risquerait de déborder et de s’enflammer.

Placez votre brûleur à alcool sur une surface plane et non inflammable. Allumez l’alcool à l’aide d’un briquet ou d’une allumette et attendez quelques secondes que la chaleur se propage et que la flamme prenne. Vous pouvez alors poser votre casserole ou votre poêle sur le brûleur et commencer la cuisson.

Précautions d’utilisation

L’utilisation d’un brûleur à alcool nécessite quelques précautions. Tout d’abord, ne jamais remplir le réchaud lorsque la flamme est allumée. Assurez-vous également que le réchaud est bien éteint avant de le ranger. Enfin, ne laissez jamais le brûleur sans surveillance lorsqu’il est allumé.

Pour éteindre le réchaud, utilisez un couvercle pour étouffer la flamme ou attendez qu’elle s’éteigne naturellement une fois l’alcool consumé.

Enfin, conservez toujours de l’eau à proximité en cas d’urgence et ayez avec vous une petite trousse de premiers soins. La sécurité est primordiale lors de l’utilisation de ce genre d’équipement.

N’hésitez pas à tester votre réchaud à alcool maison avant de partir en camping ou en randonnée. De cette manière, vous vous assurerez de son bon fonctionnement et vous serez plus à l’aise lors de son utilisation sur le terrain.

Comparaison avec d’autres types de réchauds

En matière de camping, différents types de réchauds existent. Le choix dépend beaucoup des préférences personnelles, du type de camping pratiqué et des conditions environnementales. Voyons comment le réchaud à alcool se compare à d’autres types de réchauds.

Le réchaud à gaz est sans doute le plus répandu parmi les campeurs. Il est alimenté par des cartouches de gaz, faciles à transporter et à remplacer. Cependant, le réchaud à gaz peut être encombrant et son poids est supérieur à celui du réchaud à alcool. De plus, le gaz peut s’avérer difficile à trouver dans certaines régions éloignées.

Le réchaud à bois est une autre option écologique et économique. Il utilise des brindilles et petites branches comme combustible, ce qui élimine le besoin de transporter du carburant. Néanmoins, son utilisation est dépendante de la disponibilité du bois et des conditions climatiques. De plus, il produit beaucoup de fumée et requiert plus de temps pour chauffer.

Le réchaud à essence est apprécié pour sa polyvalence. Il peut fonctionner avec de l’essence, du kérosène, du diesel ou du carburant pour avion. Cependant, il est plus complexe à utiliser, nécessitant un préchauffage, et son entretien est plus exigeant.

Le brûleur à alcool, quant à lui, se distingue par sa simplicité et sa légèreté. Comme nous l’avons vu, il est facile à fabriquer à partir d’une simple canette, ce qui en fait un choix économique et pratique. De plus, l’alcool à brûler est facile à trouver et le brûleur est silencieux lors de son utilisation.

Conseils pour une utilisation optimale du brûleur à alcool

Maintenant que vous avez fabriqué votre brûleur à alcool, voici quelques conseils pour en tirer le meilleur parti.

Premièrement, il est recommandé de placer votre réchaud sur une surface plane et stable pour éviter tout risque de renversement. De plus, éloignez-vous de toute source de vent qui pourrait perturber la flamme.

Deuxièmement, l’alcool brûle à une température plus basse que le gaz ou l’essence. Pour cette raison, le temps de cuisson peut être plus long. Il est donc conseillé de couvrir votre casserole avec un couvercle pour accélérer le processus.

Troisièmement, veillez à bien doser l’alcool. Trop d’alcool peut produire une flamme trop grande et incontrôlable, tandis qu’une quantité insuffisante ne permettra pas de cuisiner correctement.

Enfin, évitez de transporter votre réchaud à alcool lorsqu’il est plein. L’alcool pourrait s’échapper et causer un incendie. Il est préférable de le remplir juste avant utilisation.

Conclusion

Le brûleur à alcool est un outil précieux pour le camping minimaliste. Sa simplicité, sa légèreté et sa facilité de fabrication en font un choix idéal pour les randonneurs et les campeurs. Cependant, comme tout équipement de camping, il est important de l’utiliser avec précaution et discernement. Avec ce guide, vous êtes maintenant prêts à fabriquer et utiliser votre propre réchaud à alcool. Que vos aventures en plein air soient remplies de repas chauds et savoureux !