Située à près de 3600 kilomètres au sud-est du Chili dans l’océan Pacifique Sud, l’île de Pâques a pour capitale la petite et charmante ville de Hang Roa. Aussi connue sous le nom Rapa Nui, cette île volcanique est célèbre pour ses moai (mystérieuses statues monolithiques). Même si on y retrouve de belles maisons en bois, peintes de couleurs vives, des restaurants et des hôtels, ce sont surtout les sites archéologiques de l’île qui attirent un bon nombre de visiteurs. On vous propose à travers cet article un panorama des sites archéologiques les plus populaires de l’île de Pâques.

 

A lire en complément : Pourquoi visiter Paris, la capitale française ?

Ahu Tongariki

Si le site archéologique de Ahu Tongariki vient en tête de classement, c’est parce qu’il est le plus visité et surtout le plus spectaculaire de l’île de Pâques. Vous pouvez cliquer ici pour avoir un aperçu de ce magnifique paysage. Il s’agit en effet du site qui abrite les 15 plus grandes statues moai de l’île. Ces dernières sont assez gigantesques et alignées sur le rivage. Plusieurs chercheurs et artistes du monde entier y puisent leur inspiration.

 

A lire également : Pourquoi visiter Paris, la capitale française ?

Ahu Nau Nau

Situé à environ 150m à l’intérieur des terres, le site de Ahu Nau Nau fait dos à la plage de Aneka. On y retrouve 7 statues moai qui ont été restaurées dans la période de 1978 à 1980. Sur toute l’île de Pâques, ce sont les statues les mieux conservées. Il y a même quatre de ces moai qui possèdent encore un pukao.

 

Rano Raraku

C’est sur le site de Rano Raraku que se trouvait le volcan où la grande partie des gigantesques statues de pierre de l’île étaient sculptées. C’est donc sur ce site que se retrouve la plus grande concentration de sites archéologiques de l’île de Pâques. Ce qui en fait l’un des endroits les plus emblématiques. Une fois que les moai y étaient sculptées, elles étaient ensuite transportées jusqu’aux ahu qui se situent un peu partout sur l’île aujourd’hui pour y trôner. C’était également un lieu que les anciens Rapa Nui avaient choisi pour leurs cultes. Il suffit d’admirer la belle vue offerte depuis le haut du volcan pour comprendre les raisons de ce choix.

 

Ahu Akivi

Sur le site de Ahu Akivi, on retrouve sept grandes statues monolithiques qui sont des représentations des ancêtres du peuple Rapa Nui. Les sept moai de ce site sont disposées de sorte à avoir le regard tourné vers le lever du soleil tant en été qu’au solstice d’hiver.

 

Ahu Vai Uri

Érigé au 18e siècle, Ahu Vai Uri est un ancien temple qui se situe à l’est de l’île de Pâques. Ce sont les indigènes de l’île qui l’ont construit à partir de pierre et de bois puis décoré avec de nombreuses sculptures. Aujourd’hui ouvert au public, ce site archéologique peut-être exploré lors d’une visite guidée par des professionnels. Ces derniers révèlent aux visiteurs tous les secrets du temple et même la culture ainsi qu’une majeure partie de l’histoire de l’île de Pâques.